Connexion Contactez-Nous

L’optimisation de l’assortiment dans le retail : vecteur de satisfaction client et d’efficacité financière

by Rupert Schiessl

Bien choisir son assortiment permet aux distributeurs de se préparer à de nouveaux épisodes compliqués dans le futur, que ce soit sous forme de pandémies ou d'autres événements perturbateurs.

  1. L’impact de la covid-19 sur le retail alimentaire
  2. Identifier les nouveaux segments clients
  3. Profiter du ralentissement du renouvellement de la gamme pour rationaliser l’assortiment

Les distributeurs de “biens de premières nécessité”, dont la distribution alimentaire, font partie des rares chanceux ayant pu limiter les dégâts de la crise sanitaire, entre autres grâce à la croissance des ventes sur une partie de leur gamme. Toutefois, la période de transition post-covid qui se prépare les confrontera à une série de défis, notamment sur la gestion de leur assortiment.

Bien choisir son assortiment est d’autant plus important qu’il permet aux distributeurs de se préparer à de nouveaux épisodes compliqués dans le futur, que ce soit sous forme de pandémies ou d'autres événements perturbateurs.

L’impact de la covid-19 sur le retail alimentaire

Comme nous l’avons déjà évoqué dans diverses publications récentes, l’impact de la covid-19 sur le retail a été considérable. En ce qui concerne la grande distribution, nous avons fait plusieurs constats :

  • Les ventes ont augmenté dans de nombreuses catégories, tout comme les coûts opérationnels et les ruptures de stock.
  • L'historique de la demande 2020 est truffé d'anomalies, ce qui rend son utilisation compliquée dans sa forme brute pour alimenter des systèmes automatisés. Un véritable problème pour les retailers qui ne disposent pas de systèmes de gestion de l’assortiment basés sur le machine learning.
  • Les inventaires sont devenus une source de données beaucoup moins fiable pour piloter la performance des enseignes.
  • Les problèmes de disponibilité liés aux évolutions locales des mesures de confinement, ainsi qu’au relâchement des restrictions, entraînent un besoin d’adaptation accru des stocks de court terme.
  • Les hausses de prix liées à l’augmentation des coûts chez les fabricants et les transporteurs, ainsi que l’indisponibilité de certains produits rendent les décisions de pricing plus complexes.
  • La composition des paniers clients s’est trouvée fortement décorrélée des promotions
  • L'impact réel de la pandémie sur les ventes 2021 reste encore à observer, notamment en raison de potentiels reconfinements et de nouvelles restrictions de circulation à prévoir.

Dans ce contexte, l’optimisation de l’assortiment à l’aide d’algorithmes sophistiqués représente un axe de différenciation fort et durable.

Identifier les nouveaux segments clients

La rareté accrue sur un grand nombre de catégories d’articles a poussé les clients à essayer de nouveaux produits, marques, canaux et enseignes. Cette évolution a entraîné des changements définitifs de leurs préférences. Ainsi, les enseignes doivent s’appuyer sur des analyses plus sophistiquées afin d’identifier les segments de clients à plus forte valeur ajoutée et de réévaluer les processus de prise de décision des clients existants. Cette mise à jour, qui peut être appuyée par des algorithmes de machine learning pour obtenir plus de finesse, permettra d’identifier de nouveaux modes d'achat et les préférences des meilleurs clients.

Profiter du ralentissement du renouvellement de la gamme pour rationaliser l’assortiment

De par la nature incertaine des 6 à 12 prochains mois, les introductions de nouveaux produits ralentiront. Les fabricants se concentreront plus fortement sur leur activité historique et tenteront d’intégrer les changements de comportement des consommateurs dans leur stratégie avant d’innover à nouveau. Les distributeurs doivent profiter de ce momentum pour optimiser l'assortiment actuel en s’appuyant sur des segmentations client révisées. Cela permettra de concevoir un assortiment plus resserré, adapté aux besoins des clients et prêt à accepter de futurs lancements de produits tout en évitant une augmentation des stocks.

Adapter le packaging des produits tirés par l’e-commerce

L’explosion de l’e-commerce a augmenté le besoin d'emballages à la fois plus durables et recyclables, mais aussi moins attrayants visuellement, afin de mieux correspondre aux exigences de la présentation en ligne. Il est alors indispensable d’être capable d’analyser plus finement la pénétration des canaux e-commerce pour chaque article, de synchroniser ces données avec les fabricants et de rechercher des alternatives d'emballage.

Définir l’assortiment spécifique pour chaque point de vente

L'expérimentation de nouveaux formats de points de vente peut représenter une opportunité pour repenser et réduire l’assortiment afin de l’adapter à la demande modifiée des clients. L’intelligence artificielle permet aux distributeurs de développer des plans d'assortiment au niveau de chaque canal ou point de vente et d’atteindre des niveaux de cohérence élevés entre disponibilité des produits et demande des clients.

Face à la complexité croissante de la gestion des stocks, notamment en raison de la diversité croissante des points de contact avec les clients, la gestion de l’assortiment centré sur le client se doit d’être orchestrée par des processus de planification basée sur l'intelligence artificielle.

En effet, l’IA peut permettre de réduire significativement les stocks excessifs et d’améliorer ainsi de manière spectaculaire les flux de trésorerie disponible permettant de financer les investissements (numériques entre autres).

Newsletter title

Newsletter Subtitle