Volti permet aux agriculteurs de produire de l’électricité!

Bien sympa l’équipe fondatrice de Volti! Inspiré dans son appelation du génie d’Alessandro Volta, l’inventeur italien de la pile, qui a révolutionné l’époque le concept (offrir un hangar aux agriculteurs, en se payant grâce à la revente de l’énergie produite à partir des cellules photovoltaïques installées sur le toit du hangar) est tout à fait innovant, le projet requiert des investissements lourds et une patience d’industriel du chemin de fer. Le risque pour l’investisseur est réel (incertitude sur la durée du tarif de rachat par EDF de l’électricité produite), mais l’ambition aussi, est réelle et surtout palpable.

La recette de Bertrand Eyraud, Jérémy Dousson et Loïc Marion, tout juste sortis d’HEC Entrepreneurs, pour donner autant de gueule au concept très original de volticulteurs? S’entourer de partenaires solides et réputés (Eiffage, rien que ça, entre autres bureaux d’études en bâti), se répartir les responsabilités équitablement, recruter des commerciaux spécialisés dans le monde agricole, être proche de leur marché (le siège social de Volti est dans la Creuse, une région viscéralement agricole), et se faire conseiller par des entrepreneurs chevronnés.

Explications de texte, ou plutôt, de vidéo: