Produrable 2015 – Atelier Bouygues Construction : « La transition énergétique, du bâtiment au quartier durable »

Ecoquartiers[1]Fort des constats de l‘impact des bâtiments sur l’environnement et de l’approche du COP21, Bouygues Construction a présenté un atelier solution au salon Produrable 2015 pour y présenter ses axes et projets de recherche pour la transition énergétique. Sur l’estrade, Christine Grezes, Directrice Développement Durable, introduit le sujet et les trois intervenants devant la salle comble.

Les recherches concernent tout d’abord le bâtiment, avec une projet présenté par Thierry Juif, Chef de projet R&D « ABC » : le bâtiment ABC, pour Autonomous Building for Citizens. Il s’agit de concevoir un bâtiment collectif autonome qui allie sobriété, efficacité et production locale des ressources. Les objectifs sont précis : 75 l. d’eau par jour par personne, 100 kg de déchets non recyclés par personne par an etc.. Ses problématiques ne sont pas moins ambitieuses : le problème de saisonnalité de la production par rapport aux consommations d’énergie, le souci du confort de l’habitant ou encore la gestion du cycle de l’eau sont au programme de ce démonstrateur ABC expérimenté à Grenoble.

Bouygues Construction précise avoir bien compris que travailler uniquement à l’échelle du bâtiment ne sera pas suffisant pour atteindre les objectifs du Grenelle II. Philippe Van de Maele, Directeur Innovation et Construction Durable de Bouygues Construction, aborde donc le sujet de la transition énergétique du quartier. Les problématiques ne sont plus tout à fait les mêmes et se compliquent : comment mutualiser les ressources? A quelles échelles? Comment gérer les aléas d’un foyer à l’autre? Quelles évaluations mettre en place? Autant de questions qui, d’après Bouygues Construction, ne pourront être résolues qu’avec une méthode pour accompagner les collectivités locales dans leurs projets de développement durable. Chez Bouygues Construction, cette méthode a pris un nom: LinkCity. Centrée sur l’humain, permettant la capitalisation des innovations, LinkCity touche la France et l’international au travers de projets comme EcoVillage (Val de Reuil), Canning town (Londres), IssyGrid (Issy-Les-Moulineaux) et GreenCity (Zurich).

Servan Lacire, Directeur Innovation et Développement chez Bouygues Energie & Services, nous parla enfin de multi-énergie, de recours au stockage, de mixité d’usage et de pilotage énergétique et souligna notamment l’absence de cadre juridique pour les réseaux fermés, l’autoconsommation et l’effacement de consommation.

Cet atelier était l’occasion pour Bouygues Construction de montrer son implication concrète, main dans la main avec ses partenaires (WWF, Groupe La Poste, ZenPark, DualSun, Suez, Renault) dans la transition énergétique, et son intention de rester demain un acteur du bâtiment et de la ville durable.

Chez Verteego on espère évidemment que ces « laboratoires » du quartier durable offriront de nouvelles expériences exploitables car les domaines de recherche ne manquent pas. A noter que l’atelier n’a pas eu le temps d’aborder la stratégie du groupe Bouygues qui selon nous est tout entière axée sur la ville durable : Bouygues Construction comme maître d’oeuvre dans la construction bâtimentaire, Bouygues Immobilier comme maître d’ouvrage de programmes d’éco-quartiers, Alstom Power pour fournir de l’énergie à tout ce monde, Alstom Grid pour les raccorder, Bouygues Télécom pour se parler et s’échanger des données, TF1 pour influencer et faire passer des contenus dans les réseaux … Une stratégie lisible qui selon nous positionne de manière intéressante le groupe Bouygues, notamment face à une concurrence internationale exacerbée sur les marchés émergents où la Ville Durable est couplée à des moyens d’autant plus importants que les enjeux sont grands.