Prix Pinocchio du développement durable

Dans la même veine que le Worst Lobby Awards qui épingle « ceux qui en parle le plus mais qui en font le moins », les Amis de la Terre France organise les prix Pinocchios:douze grandes entreprises françaises nominées pour 3 catégories.

Le prix Pinocchio des droits humains récompense l’entreprise bafouant le plus les droits sociaux et sociétaux. Concourent pour ce prix Suez, Louis Dreyfus, la Société Générale et Alstom.

Le prix Pinocchio de l’environnement salue les comportements irresponsables qui saccagent allègrement la planète, en lice Total, Areva, BNP Paribas et le Crédit Agricole.

Le prix Pinocchio du « Greenwashing » récompense la campagne de communication ou la pub maquillant le mieux le produit ou l’activité avec une teinte DD là où il n’y a aucun engagement ou surgonflant un fait minime. Dans cette catégorie s’affrontent CNIM, AREVA, Total et Renault.

1/4 des nomminés sont des banques, il faut dire que les Amis de la Terre France et Sébastien Godinot ont une vraie expertise sur ce secteur et montrent du doigt régulièrement depuis quelques temps les établissements bancaires pour leurs investissements dans des grands projets impactant société et environnement.

Pour chaque « concurrent » un petit laïus vous explique le pourquoi de sa nomination. Pour ma part, je crois fort dans les capacités de gagner de Louis Dreyfus, Total et CNIM (très bon le coup de la mozarella!). J’ai hésité avec Renault mais la sanction des ventes de leur 4×4 m’a paru être une preuve de la faiblesse de ce candidat dont le greenwashing n’a pas su convaincre!

Exprimez-vous et Votez pour vos grands nez préférés! les résultats seront disponibles mi décembre à l’issu d’une cérémonie organisée par l’ONG où on peut douter de la présence des lauréats…

Image issue du site des prix pinocchios