Transition et croissance verte : un atout économique pour les territoires ?

Sur le plateau télé de Solutions COP21 au Bourget, le Comité 21 et le Club France Développement Durable avaient réuni une table-ronde animée par Philippe Moutet, Chargé de mission Energie Climat Architecture à la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, avec comme intervenants Yves Vandewalle, président du Parc de la Haute Vallée de Chevreuse et Vice-Président de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, pour la CCI France Jean-François Rézeau qui préside la Commission Développement Durable de la CCI Midi-Pyrénées, et Daniel Kaufman, qui pilote la R&D Ville Durable chez Verteego.


Plateau TV Le Bourget – CCI /France/Fédération… par solutionscop21
Ci-dessous le synopsis du podcast du plateau télé proposé par le Comité 21 :

Après le vote de la loi Transition énergétique, la croissance verte vient compléter les notions de transition énergétique et de transition écologique. Chaque territoire doit construire sa feuille de route en utilisant des approches intégrées :
– les entreprises, en tant qu’acteurs clef des territoires, nécessitent des outils spécifiques pour transformer leur modèle de production courant sur les principes de l’économie circulaire. A ce titre, Verteego en tant qu’acteur du numérique, propose des outils de pilotage de la performance globale des entreprises et des territoires en prenant en compte les deux empreintes : économique et environnementale ;
– les Parcs naturels régionaux mettent en œuvre des démarches à l’échelle de ses territoires ruraux et périurbains prenant de la spécificité de chacun d’entre eux et montrent des exemples concrets de développement soutenable ;
– sur les territoires, les Chambres de Commerces et d’Industrie développent des outils comme Act’IF, tournés vers la construction d’un modèle collaboratif axé sur l’utilisation efficiente des ressources et des énergies locales favorisant les circuits courts et participant à la réduction des gaz à effet de serre.

Cet échange a permis la mise en lumière de l’importance d’une approche intégrée des enjeux climatique et énergétique à l’échelle des territoires, et la nécessité d’une véritable stratégie et d’outils innovants pour tirer le mieux partie des données disponibles et informer les administrés.