Lancement du réseau Management Responsable 21 – MR21

MR21 lancementA l’invitation d’un ami de Verteego depuis toujours, Patrick d’Humières, directeur de la formation Executive Entreprise Durable de CentraleSupélec, Verteego était au lancement du réseau Management Responsable, ou MR21, hier à l’Hôtel de l’Industrie dans le quartier de St Germain des Prés à Paris.

« Le réseau MR21 est un forum gratuit d’échange autour de questions fondamentales de management« , nous explique sa déléguée, Marine Champon. Agnès Rambaud-Paquin, directrice du cabinet de conseil Des Enjeux & des Hommes, a salué la naissance de MR21 en l’appuyant d’une de leurs études récentes qui montre que les sujets de la RSE dans les strates managériales, comme celui de savoir manager de manière responsable au sens premier du terme, prennent chaque année de l’ampleur et appellent donc à la création de lieux de partage. Les managers ne s’estiment globalement pas impliqués sur les projets RSE – seuls 6% d’entre eux affirment l’être-  alors qu’ils y seraient très majoritairement candidats. « Ce qui est dommage, à l’heure où l’étude de Patricia Crifo pour France Stratégie montre que la RSE apporte 13% de performance aux entreprises qui la mettent au coeur de leur stratégie« , nous a rappellé Patrick d’Humières, en évoquant que malgré tout les choses progressent car la COP21 a définitivement lancé la « décarbonation » de l’économie, et qu’à ce titre elle est une victoire pour la Planète, pour l’ONU et pour la diplomatie française.

Une fois la présentation de MR21 terminée, Marine de Carné, Ambassadeur en charge de la RSE auprès du Ministère des Affaires Etrangères, a rappelé les avancées institutionnelles de 2015 en la matière, et notamment l’adoption des 17 objectifs de développement durable à l’ONU. Madame de Carné a également rappelé les échéances de 2016, tant sur le plan institutionnel avec la tenue à Paris de la prochaine session de l’Organisation Internationale du Travail, que sur le plan business avec les impacts à anticiper, notamment en matière de reporting, liés à la publication imminente du décret d’application de la directive sur le devoir de vigilance des maisons mères vis-à-vis de leurs filiales.

Les mots de la fin revinrent à Marie-Louise Antoni, membre du ComEx de Generali France en charge du projet d’entreprise, de la communication et de la RSE, qui a rappelé que Generali France a décidé de soutenir le réseau MR21 précisément parce-que les managers de Generali France, en interne, répètent la nécessité de partager, de collaborer, y compris à l’extérieur de l’entreprise, car « l’on ne peut pas gagner seul dans un monde qui perd ». C’était d’ailleurs dans cette optique que Generali France avait créé le réseau des Entrepreneurs d’Avenir (dont Verteego est d’ailleurs membre depuis ses débuts !), une initiative complémentaire à MR21. Marie-Louise Antoni a rappelé qu’au-delà du métier de gestion des risques, un assureur tel que Generali avait la responsabilité vis-à-vis de ses clients, dans un monde de plus en plus incertain, de valoriser la RSE comme terreau d’opportunités.