Produrable 2015 – Atelier Utopies / Imagin’able « L’innovation par les modèles économiques »

bmcanvasNous avons assisté pour vous à l’atelier « l’innovation par les modèles économiques » présenté par l’un de nos partenaires, le cabinet d’études et de conseils Imagin’able / Utopies, à l’occasion de la seconde journée du congrès et salon Produrable le 1er avril 2015. En voici une synthèse qui, nous l’espérons, en retranscrit fidèlement la substantifique moelle.

De nos jours, c’est une évidence, les entreprises désirant conquérir de nouvelles parts de marché ont l’obligation absolue d’innover. Pour ce faire, Thomas Busuttil, Directeur chez Imagin’able / Utopies, démontre au travers de l’exploration de trois méthodes de recherche de nouveaux modèles économiques que le développement durable est au cœur des stratégies de développement des entreprises qui seront performantes demain.

D’où la structuration de cet atelier en trois temps forts, exemples à la clé, 1/ l’économie collaborative ; 2/ l’économie de fonctionnalité ; 3/ l’économie circulaire. Les intervenants ont débattu à la suite de cet exposé d’un canevas idéal pour innover, et rappelé en conclusion l’exemple parfait de Sun Edison.

Un premier retour sur les nouvelles formes d’économies présenté par Thomas Busuttil, nous permet de prendre conscience de la transformation accélérée qu’elle subit.

1/ L’économie collaborative profite de la transformation accélérée de nos sociétés par l’impact du numérique et des réseaux sociaux. Ces réseaux représentent désormais une quantité formidable de données pour les entreprises qui savent désormais en tirer parti. Un exemple de success story est le site Airbnb qui propose désormais plus de chambres en 7 ans que le géant historique InterContinental en 70 ans.

2/ L’économie de fonctionnalité a été illustrée avec l’entreprise Michelin qui ne se présente plus aujourd’hui comme vendeur de pneus mais vendeur de kilomètres parcourus, tout en mettant en place une économie de service complète autour de son activité historique.

3/ L’économie circulaire a également été abordée par le principe suivant : « Les déchets des uns constituent la matière première des autres ». L’entreprise Patagonia, décidément un exemple qui revient souvent, reprend ce principe et propose ainsi des vêtements éco-conçus en allant encore plus loin. L’entreprise a su intégrer des aspects relatifs à l’économie circulaire mais elle a su parallèlement intégrer des aspects d’économie collaborative et de fonctionnalité.

Comment réellement observer, toucher les innovations déclenchées par l’adoption de nouveaux modèles économiques ?

Après un topo éclairant de Patricia Cortijo d’Utopies sur le possible rapprochement entre les nouveaux modèles économiques et la communication corporate de l’entreprise par le prisme du reporting intégré de l’International Integrated Reporting Council, la réponse nous a été apportée par Philippe Vlaminck, de la communauté Business Model Generation, partenaire d’Utopies, dans un premier temps par la compréhension du Business Model Canevas de par le biais de cette vidéo. Dans un second temps, la comparaison du Business Model Canevas d’un installateur classique de panneau solaire à celui de Sun Edison qui intègre l’économie de fonctionnalité comme levier d’innovation nous a expliqué pourquoi aujourd’hui l’entreprise est le premier poseur de panneaux solaires aux États-Unis.

La difficulté dans l’achat de panneaux solaires réside dans le ROI et l’investissement de départ important, représentant une prise de risque non négligeable pour ces sociétés. Par la mise en place d’une économie de fonctionnalité, le business modèle de Sun Edison consiste en la vente de kWh solaire sur une durée déterminée, c’est-à-dire la vente de Power Purchasing Agreements (PPA), plutôt que dans la vente même de panneaux solaires. Les flux financiers diffèrent : l’achat de PPA sur une durée déterminée est moins risqué pour une entreprise. Sun Edison ne détient pas ces PPA mais les revend directement à des investisseurs qui les font alors fructifier. Sun Edison est rémunéré par la gestion des PPA. Par son nouveau modèle d’économie de fonctionnalité, Sun Edison lève donc ce risque d’investissement lourd et coûteux, principal frein dans les projets d’installations solaires.

Chez Verteego, à l’heure de l’Uberisation de l’économie, nous avons pris beaucoup de plaisir à découvrir grâce à cet atelier un modèle de structuration de nos réflexions autour de la recherche des business models de demain : plus durables, plus proches des nouveaux usages des consommateurs, et surtout plus adaptés à un monde qui doit se réinventer pour continuer à se développer.