En Chine, pour le Climat… avec François Hollande, Ségolène Royal, Laurent Fabius, Michel Sapin, Nicolas Hulot

Avec les attentats de Paris intervenus depuis à quelques centaines de mètres de nos bureaux situés à deux stations de métro de République, dont certains proches de nos collaborateurs furent directement en prise, et qui ont affecté tout le monde bien sûr, nous n’avions plus vraiment le coeur à nous gargariser et vous faire part de cette expérience extraordinaire que nous avons récemment vêcue chez Verteego, mais la vie doit continuer de plus belle alors on se lance, vous saurez tout.

2015-11-01 16.49.02Début novembre, Verteego a eu la chance et l’honneur, au travers son cofondateur et Président Jeremy Fain, d’être invitée à participer la délégation d’affaires officielle pour le Climat en Chine. François Hollande, accompagné de plusieurs de ses principaux ministres, Laurent Fabius au Commerce Extérieur, Ségolène Royal à l’Ecologie et Michel Sapin aux finances, pour n’en citer que les plus médiatiques, s’en est allé à ChongQing, la plus grande ville du monde, au coeur de la Chine, et à BeiJing, rencontrer les plus hautes autorités de l’Empire du Milieu pour évoquer la COP21 qui démarre aujourd’hui à Paris.

2015-11-02 09.49.30La visite commença à ChongQing, sur la route de la Soie, par l’inauguration d’une usine franco-chinoise conçue pour mettre en oeuvre l’économie circulaire. 2015-11-02 08.29.02Sur la photo de droite Huang QiFan, Maire de ChongQing, François Hollande et Gérard Mestrallet, P-DG d’Engie. A gauche Jean-Louis Chaussade, P-DG de Suez Environnement, qui introduisait le projet.

2015-11-05 14.59.08Puis nous partîmes pour Pékin, qui fut le théâtre d’une annonce audacieuse des deux chefs d’Etat MM. Hollande et Xi, qui s’accordèrent pour promettre que la COP21 verrait naître un accord juridiquement contraignant, avec une revue quinquennale des objectifs pour finalement et aussi vite que possible atteindre le seuil maximal de 2°C.

2015-11-01 17.39.18Point d’orgue de la visite, le Sommet Economie et Climat franco-chinois, organisé par le Comité France-Chine, dont la déléguée générale, Sybille Dubois-Fontaine, parle merveilleusement le chinois (au micro à gauche).
2015-11-03 11.06.46A cette occasion, le Premier Ministre Li Keqiang et le Président François Hollande se sont livrés à une énumération des changements que les économies respectives des deux pays opèrent pour tirer profit des opportunités liées à la transition énergétique et écologique.

2015-11-03 07.39.39Côté français, par exemple, le groupe Danone, par l’intermédiaire de son Secrétaire Général, Bertrand Austruy, a évoqué le Discours de Marseille d’Antoine Riboud qui en 1972, devant le parterre du CNPF, faisait de la responsabilité sociale une mission depuis lors au coeur de la stratégie du groupe et du quotidien de ses équipes. D’ailleurs Danone était à l’aube d’annoncer de nouvelles ambitions en matière de réduction de son empreinte environnementale, objectifs qui s’étendent dorénavant à l’ensemble de sa chaîne de valeur, à commencer par l’amont (voir leur annonce du 9 novembre ici). Autre exemple mais côté chinois, LI JunFeng, directeur général du NCSC (National Climate Change Strategy & International Cooperation Center), a eu le courage de dire qu’à l’aune du réchauffement climatique, le modèle chinois devait remplacer la croissance pour la croissance par la croissance pour la santé et le respect des équilibres naturels. Tout en rappelant que la Chine était le pays dans le monde qui investit le plus dans les EnR.

2015-11-03 09.15.54

Ci-dessous, Jean-Pascal Tricoire, CEO de Schneider Electric, qui ouvrit le forum dans un chinois de très bonne facture :

Quelques chiffres renversants sur le poids économique de la municipalité de ChongQing.

2015-11-11 17.51.25

 

 

 

 

 

 
Luxe d’un voyage présidentiel, les routes nous étaient réservées…

2015-11-02 10.31.43 HDR

2015-11-03 17.52.072015-11-03 14.09.10Que dire des politiques ? Très accessibles ! François Hollande qui se fend d’un sympathique « ça va ? » en arrivant dans un hall, et qui répond aux questions des chefs d’entreprise qu’il sollicite spontanément et régulièrement, Michel Sapin très bonhomme et discutant facilement avec qui voulait l’aborder, tout comme Nicolas Hulot, Laurent Fabius (en photo à gauche avec Philippe Marrec, des services économiques de l’Ambassade de France à Pékin, dont les équipes chez Business France assurent avec brio des prestations de représentation institutionnelle de Verteego depuis que nous sommes installés en Chine) et Ségolène Royal (en photo à droite… avec moi-même, après le discours de François Hollande devant la communauté française à Pékin) très disponibles pour la délégation d’entreprises, et mobilisés pour la COP21.

Si nous devions retenir une seule chose de ce voyage : la qualité extraordinaire du networking au sein de la délégation. C’est vrai pour les journalistes comme pour les politiques, mais je fus particulièrement sensible aux bons moments de partage – et de business bien sûr – avec les autres chefs d’entreprises, d’entreprises du CAC40 comme de PME, et de tous horizons habités par la volonté commune d’innover, d’exporter, et de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter que l’activité humaine n’accroisse l’amplitude du réchauffement climatique au-delà des 2°C.