Bilan 2010 de Verteego en 10 points

Si notre rôle et notre appétence sont de regarder plutôt devant que derrière, à des fins de transparence vis-à-vis de notre communauté de clients et partenaires grâce à qui nous accomplissons ces pas de – futur – géant (et aussi concurrents qui dévorent notre blog, ils en sont d’ailleurs les bienvenus), 2010 n’a pas manqué d’apporter son lot de bonnes nouvelles chez Verteego.

Au rayon des bonnes nouvelles de cette année en fanfare, dans le désordre le plus complet:

1. le lancement réussi de REACHGarden.com, plateforme en ligne d’échanges donneurs d’ordres – fournisseurs quant à la teneur en substances chimiques extrêmement préoccupantes pour la santé et l’environnement, en septembre 2010, après plus de 18 mois de développement avec nos partenaires stratégiques et clients Messier-Dowty (Groupe SAFRAN), leader mondial du train d’atterrissage aéronautique, et René Derhy, créateur de vêtements de prêt-à-porter pour les femmes et les enfants. La plateforme compte aujourd’hui de nombreuses entreprises actives dans les secteurs aéronautique, mécanique, électronique, textiles et accessoires – notamment. Et ce n’est encore que le tout début.

2. le développement de CarbonPark.com, un moteur technologique accessible à travers un simple web service regroupant diverses méthodologies de consolidation GES, des bases de facteurs d’émission carbone de nombreux pays, et la possibilité de créer des méthodes d’inventaire dédiées à des métiers spécifiques. CarbonPark.com s’adresse aux SSII, aux conseils en décisionnel, aux éditeurs de logiciels, et aux DSI qui cherchent une infrastructure de gestion carbone à hautes disponibilité et performance pour développer leurs propres applications métier et calculateurs spécifiques. Le premier ‘exploitant’ de l’API CarbonPark.com est l’intégrateur décisionnel FCV Conseil, qui propose des solutions de pilotage de la performance carbone – énergie reposant sur le couple Verteego Carbon et le logiciel de business intelligence Qlikview de l’éditeur QlikTech. Bravo et merci à Cyrille Dufils, consultant senior en décisionnel Green, et à Patrick Daix, directeur de FCV Conseil, d’avoir testé parmi les premiers l’interface de développement avec succès car exploiter CarbonPark.com fait maintenant partie intégrante de l’offre de FCV Conseil.
Depuis lors, CarbonPark.com confime son positionnement unique avec plusieurs projets d’envergure en cours de réalisation dans des grands comptes: les premiers retours des équipes de développement côté client ou partenaire intégrateur  sont dithyrambiques quant à la flexibilité et à la puissance de la plateforme qui, semble-t-il, fait gagner considérablement en productivité et permet aux informaticiens de se concentrer sur leur métier plutôt que sur l’acquisition d’une expertise en management des émissions de gaz à effet de serre.
CarbonPark.com, couche basse de l’application Verteego Carbon, confirme également les capacités d’interopérabilité exceptionnelles de Verteego Carbon pour les clients qui souhaitent intégrer la comptabilité carbone dans leurs systèmes d’informations. Cette bonne applicabilité de la solution Verteego Carbon à la complexité des grands comptes internationaux a valu à Verteego Carbon d’être régulièrement mentionnée par les analystes IT du marché comme une solution à examiner dans les processus de sélection des solutions: Pike Research et Groom Energy aux Etats-Unis, Verdantix en Angleterre, et l’un des leaders du marché, Forrester, dont le directeur de recherches est en Allemagne, ont cité Verteego dans leurs travaux.

3. L’amorce réussie et prometteuse de partenariats opérationnels d’implémentation des solutions Verteego avec des cabinets d’études, de conseil, et des intégrateurs de très haut niveau: le cabinet de conseil Aevionics pour le secteur de l’aviation et un premier projet structurant pour l’Aéroport de Stuttgart, le cabinet expert en éco-tourisme François Tourisme Consultants avec les hôtels Hilton Arc-de-Triomphe et Le Bristol Paris, le bureau d’études énergétiques & carbone Equinergies (Groupe AUDDICE) avec 2 clients grands comptes encore confidentiels, et le conseil en stratégies RSE Effet de Levier avec la réalisation du premier bilan carbone de la société Environnement SA. Amorce confortée par la confirmation du dynamisme des partenariats avec la SETEC et un client commun qui n’est autre que Réseau Ferré de France, avec SynAIRgis et l’ éco-maison sans frontières à Montréal, et enfin avec le bureau d’études MEV et nos nouveaux déploiements d’un suivi carbone auprès de la Ville de Fleury-Mérogis, Guerlain (Groupe LVMH), et Konica Minolta Business Solutions France.

4. un renforcement significatif de notre équipe de R&D, avec ni plus ni moins un doublement des effectifs en développement informatique permettant à Verteego de disposer plus de puissance pour délivrer la road map produits correspondant le mieux aux attentes de nos clients et à nos convictions en matière d’innovation environnementale. Recherche de flexibilité obligeant (sans compter le risque, avéré depuis, de disparition progressive des dispositifs JEI et CIR de soutien à la R&D et à l’innovation en France), cette croissance de l’équipe d’ingénierie est passée par l’ouverture et le staffing en ingénieurs d’un centre de R&D offshore – en Inde.

5. un accord de collaboration stratégique avec SAGE, leader mondial des logiciels de gestion pour le mid-market, visant à proposer aux clients SAGE de monde entier des extensions de gestion environnementale, à commencer par les clients de l’ERP upper mid-market X3. Christiane Saint-Gratien, consultante au sein de GreenAdvisor en déploiement de solutions de management environnemental pour les grands comptes, résume bien la valeur ajoutée de la gestion environnementale automatisée pour les clients SAGE dans un article sur l’excellent blog GreenIT.fr.

6. une reconnaissance significative de la communauté institutionnelle GreenTech en Ile-de-France, avec la nomination de Verteego comme lauréat du Tremplin Innov’Eco avec à la clé un triple très beau moment de visibilité avec un stand Verteego, une intervention sur scène de Rupert Schiessl, cofondateur & DG de Verteego, et un film très réussi mettant en avant un témoignage d’un de nos clients secteur public les plus sympas et surtout engagés: la Communauté d’Agglomération de Val-et-Forêt. Autre reconnaissance honorifique, par la communauté européenne du capital-risque cette fois-ci, la qualification de Verteego aux demi-finales luxembourgeoises du concours Eurecan, organisé par Europe Unlimited & PwC Luxembourg, et la remise des prix en présence de M. Jeannot Krecké, Ministre de l’Economie et des Finances du Luxembourg. Dommage que nous n’ayons, pour des raisons d’empli du temps trop chargé, nous rendre aux tours suivants! A noté que Verteego fut le seul représentant français parmi les sociétés primées.

7. un partenariat avec la société de conseil et d’intégration Business & Decision visant à proposer des solutions encore plus intelligentes aux grands comptes français et internationaux; Business & Decision a retenu Verteego Carbon comme brique technologique pour son offre €carbone, et les 2 sociétés ont co-conçues un modèle de mise en place d’un Master Data Management Produits à partir d’une mise en conformité avec les obligations d’autorisation de substances extrêmement préoccupantes de REACH. Nous en parlons sur le Mag IT, ITR Manager, le Journal du Net, et le site Internet de B&D.

8. l’accélération des grandes chambres syndicales des technologies de l’information en France sur les sujets Green. Cette année, Verteego a copiloté la rédaction du Livre vert SYNTEC sur le Management des GES, management carbone qui permet de faire vivre le bilan carbone, et a contribué à la rédaction du Guide Green Software de l’AFDEL (Association Française des Editeurs de Logiciels), véritable bible des solutions logicielles éco-responsables où 230 éditeurs présentent leurs innovations aux DSI, Directeurs RSE, DD & QHSE.

9. La soutien par OSEO, dans le cadre du deuxième appel à projets “éco-industries” de l’ADEME / OSEO / Ministère de l’Economie, de l’Industrie, et de l’Emploi, du projet SACEPIC “système d’analyse et de comptabilité de l’empreinte environnementale de procédés industriels complexes” proposé par Verteego. L’objectif sera, au terme d’un effort de R&D de 2 ans, de proposer aux fabricants de tirer des bénéfices exceptionnels du couplage [REACH Garden + Verteego Carbon] en matière d’optimisation environnementale des procédés industriels et d’éco-conception.

10. L’amorce d’une stratégie de verticalisation des méthodes d’inventaire dans Verteego Carbon, pour offrir aux clients une parfaite adéquation avec leurs métiers. Ainsi, Verteego Carbon se décline maintenant, entre autres, pour assurer le pilotage du bilan carbone des Aéroports, la comptabilité carbone des métiers du Bâtiment, des Travaux Publics, de l’Immobilier et au sens large de la Construction. Nous n’avons pas peur d’affirmer que Verteego Carbon est la solution de comptabilité carbone la plus flexible, la plus extensible, et la plus modulaire du monde.

Evidemment, comme dans toutes les entreprises, l’exercice 2010 a aussi compté ses moments de rationalisation: un focus sur la gestion environnementale (et l’abandon des solutions de développement durable au sens large pour, principalement, des raisons de coût de maintien des expertises en gestion sociale, questions de société,…en sus des techniques de comptabilité environnementale), la fermeture de Verteego Australia & New Zealand faute de marché mature pour nos solutions en Océanie, et la suppression d’un poste d’ingénieur d’affaires – au profit certes d’un poste d’ingénieur R&D.

Bref, tous comptes faits, cette année 2010 fut prometteuse sur bien des points. Pour 2011, nous travaillons sur des sujets aussi excitants que la mobilité, le smart grid, les déchets (annonce à venir très prochainement!), la qualité de l’air (idem!), l’éco-conception, et l’export dans des pays à fort potentiel de croissance pour les solutions Verteego: le Brésil, l’Argentine, le Chili, la Turquie, le Portugal et l’Espagne. Sans compter un redoublement de nos efforts, toujours via nos partenaires, sur le Canada, l’Asie du Sud-Est, l’Allemagne, l’Angleterre, le Mexique et les Etats-Unis.

Toutes ces avancées qui nous rendent évidemment optimistes chez Verteego pour l’avenir sont d’une futilité indicible face aux pertes inégalables d’amis très chers cette année: nos amis Raphaël, qui nous a quitté cent ans trop tôt après une lutte courageuse contre un cancer terrible, et Cyril, toujours de très bon conseil, cofondateur de la Green Team – un partenaire irréprochable de Verteego. Tous deux avaient occupé quelques mois des bureaux dans les locaux parisiens de Verteego donc l’équipe fut évidemment très atteinte. Nous n’oublierons pas non plus la disparition brutale de Jean-Claude Oppeneau, décédé brutalement sur Pollutec à Lyon – lui qui entre de très nombreuses autres responsabilités avait largement contribué à la création du Club ADEME International dont Verteego fait partie, et avec qui j’avais beaucoup sympathisé lors d’une intervention commune à l’occasion d’un colloque sur le développement durable et l’innovation du GIPI et du groupement des anciens d’HEC Midi-Pyrénées à Toulouse, en novembre 2009.