Retour sur le discours d’ouverture du Big Data Paris 2017 !

Le 6 et le 7 mars 2017, Verteego était présente au salon et congrès Big Data Paris 2017 au Palais des Congrès ! Le discours d’ouverture de Guillaume Poupard, Directeur Général de l’ANSSI, a témoigné de l’importance particulière, accordée par les entreprises, aux questions de cybersécurité.

Guillaume Poupard précise que les entreprises ont trop souvent tendances à remettre à plus tard les actions contre la cybercriminalité dans la mesure où elles ne se sentent pas forcément immédiatement concernées et que le budget à allouer est important. Pourtant, les menaces de cybercriminalité sont en fait un enjeu crucial à la fois pour l’économie et la nation.

La transition numérique et la sécurité sont intimement liées, d’autant plus à l’heure du « Big Data » où les traitements massifs de données sont amenés à occuper une place importante dans les marchés du futur. Guillaume Poupard précise que la prise de conscience des menaces doit être collective. La cybersécurité ne doit pas être un domaine d’expert. Il faut sensibiliser à tous les niveaux, même métiers. Selon lui, insister et communiquer davantage sur l’hygiène de l’information et le choix des bons prestataires est essentiel pour placer la cybersécurité au centre afin d’assurer la pérennité de l’entreprise « ceux qui vont survivre sont ceux qui seront capables d’assurer la sécurité de leurs systèmes ». Il ajoute que financièrement, intégrer la sécurité dès le design des systèmes d’information s’avère rentable à moyen et long terme.

Le retard face aux questions des menaces cyber-criminelles ne doit pas s’installer, il faut agir pour savoir contrer les menaces car la cybersécurité est selon lui une question de souveraineté. Guillaume Poupard se tourne vers le futur et explique qu’il est important d’intégrer davantage la cybersécurité dans les formations des étudiants.